Modifié le

Les grandes lignes du projet

Dès la prochaine rentrée scolaire, les enfants scolarisés dans le nord de la ville pourront profiter des nouveaux locaux du centre de loisirs Félix Éboué. Un bâtiment éco-responsable, conçu par l’équipe d’architectes et d’ingénieurs de la Ville pour offrir les meilleures conditions d’épanouissement aux enfants.

Après le groupe scolaire des Boutours, conçu et réalisé avec un très haut niveau d’exigence environnementale, le centre de loisirs Félix Eboué sortira de terre pour la rentrée 2019 – avec les mêmes objectifs.

© Elodie Ledru / LANDERS

Une maîtrise d’œuvre interne

La Ville a créé en interne le service recherche et innovation territoriale, un choix très rare aujourd’hui en France dans le paysage des collectivités locales. Un moyen pour la Ville de réaliser ses projets rapidement, avec un budget maîtrisé. L’équipe d’ingénieurs et d’architectes de la Ville travaille en étroite collaboration avec les autres services de la Ville (aménagement, direction des bâtiments, commande publique…).

Paille porteuse

Pour éviter d’épuiser nos réserves de bois trop rapidement, des solutions ont pu être trouvées dans la paille porteuse, très isolante, ou des poutres treillis, faites à partir de morceaux de bois non utilisés. La paille vient d’Île-de-France, à une soixantaine de kilomètres, ce qui participe à l’économie locale. Cette conception de nouveaux bâtiments tire le meilleur parti des conditions du site et de son environnement, pour une « architecture bioclimatique » la plus confortable possible pour ses utilisateurs.

Un projet qui soutient l’économie locale : la paille est produite par un agriculteur bio, installé à une soixantaine de kilomètres de Rosny.

Un toit réserve de biodiversité

Alors que les Boutours peuvent compter sur un toit-terrasse, avec des jardins aménagés, le toit du centre de loisirs Félix Éboué sera lui une réserve de biodiversité. Plus que des bâtiments, ces projets sont une réflexion sur la ville et la société, des lieux d’expérimentation et d’enrichissement.

Projet pédagogique

La Ville a fait appel à des spécialistes pour former les animateurs et l’équipe de direction du centre de loisirs aux questions de savoir-être et d’écocitoyenneté. L’idée : permettre aux encadrants d’être moteurs auprès des enfants, en leur apprenant les gestes écologiques comme recycler, économiser l’eau, entretenir un jardin ou un potager. Avec des espaces extérieurs tout autour du nouvel édifice bioclimatique, ils pourront pratiquer les nouvelles connaissances acquises directement sur le terrain.