Modifié le

Le Rosny que nous aimons | Groupe majoritaire

Cette tribune est un espace d’expression attribué au groupe majoritaire du conseil municipal. Les textes (non corrigés), informations et chiffres publiés engagent l’unique responsabilité de leurs auteurs et reflètent leur seule opinion.

2021 : un budget d’avenir pour Rosny-sous-Bois

Rosnéennes, Rosnéens,

Ce début d’année 2021 marque la confirmation de notre élection, le tribunal de Montreuil ayant rejeté le recours intenté par M. Capillon. Dès lors, notre priorité est de mettre en oeuvre notre programme électoral. C’est ce que nous avons fait depuis que nous avons été installés le 4 juillet dernier. En effet, nous avons tenu l’intégralité des engagements que nous avions pris devant les Rosnéens pour l’année 2020.

La crise économique à venir ne doit pas nous empêcher de développer une politique ambitieuse pour notre ville. Les priorités de notre mandat ne doivent pas s’éclipser derrière le besoin d’assurer une offre de santé de qualité.

La défense d’un cadre de vie de qualité passe notamment et avant tout par la redéfinition du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI). C’est dans une démarche proactive que nous participons à sa rédaction avec notre territoire Grand Paris Grand Est afin de mettre fin à l’urbanisme incontrôlé à Rosny-sous-Bois. Pour défendre notre cadre de vie, nous mettons également en place une « Brigade de l’environnement ».

La sécurité de chacun des Rosnéens passe par le renforcement des moyens alloués à la Direction de la Police Municipale. Ainsi le développement des dispositifs de vidéo-protection et une réorganisation de service permettront au Centre de supervision urbaine d’être actif, et donc veiller à votre sécurité, 24 h/24 et 7 j/7.

L’absence de vision stratégique pour les infrastructures publiques et notamment scolaires et sportives de l’ancienne municipalité nous obligent à prévoir de grands travaux sur notre mandat pour offrir aux nouveaux et futurs Rosnéens des infrastructures adaptées.

De nombreux groupes scolaires montrent un besoin de rénovation d’ampleur différente selon l’état des bâtiments (peinture, fenêtres, chauffage,…), de nouvelles classes devront être créées. Le plan de rénovation des voiries doit être accentué.

Nous devons également renforcer les liens sociaux, renforcer la solidarité, renforcer la pratique des loisirs et tout cela sans pénaliser les Rosnéens.

La vie culturelle et festive de notre ville devra redémarrer dès que les conditions sanitaires le permettront. C’est ainsi que les 9, 10 et 11 juillet prochains le Festival MusicOparc fera son retour après presque 10 ans d’absence avec des artistes de renom : Grand Corps Malade, Camille & Julie Berthollet, Les Innocents et Claudio Capéo.

Notre budget primitif 2021 sera ambitieux mais raisonnable. Les Rosnéens ne doivent avoir à payer la facture, comme ce fut le cas en 2015, c’est pour cela que nous n’augmenterons pas les impôts de tout notre mandat. Le personnel municipal ne doit plus être une variable d’ajustement et les économies ne pourront se faire dans la masse salariale. La dette de la ville devra être maîtrisée.

Notre choix d’orientation budgétaire est clair : un budget équilibré entre dépenses obligatoires des opérations héritées et dépenses d’avenir pour rendre à Rosny-sous- Bois son esprit « village » tout en réussissant le pari de l’évolution de notre ville imposée par le déploiement de deux nouvelles lignes de métro.

Le Rosny que nous aimons