Après Née contente à Oraibi qui suivait le parcours initiatique d’une jeune indienne Hopi d’Arizona à la recherche de son père, Bérengère Cournut nous immerge cette fois-ci dans la culture millénaire du peuple Inuit à travers l’histoire d’Uqsuralik, jeune femme brutalement séparée de sa famille lorsque la banquise se brise en pleine nuit. Rythmée par de nombreux chants inspirés de ceux des esquimaux, cette épopée poétique n’est autre que celle d’une quête pour la survie et l’apprentissage de la vie en communauté en tant que femme.

L’autrice nous offre avec délicatesse un voyage dans le temps à travers les étendues blanches glacées, où vivre en communion avec les esprits, la nature et les animaux est aussi une autre façon d’habiter le monde.

27 03 CVT De Pierre Et DOs 8484
Couverture du roman de Bérangère Cournut

Liens