En fermant les yeux on pourrait entendre Nina Simone, Billie Holiday et Amy Winehouse. FIP
Sarah McCoy est devenue un Miracle. L’OBS

En quelques années seulement, Sarah McCoy, formée à l’école des piano-bars de la Nouvelle Orléans, s’est retrouvée à remplir des salles de concert de France et d’Europe.

Tout d’abord il y a la voix de Sarah qui touche en plein coeur ; mais également un équilibre parfait entre la beauté mélodique du piano de Sarah et la sensualité des arrangements intimistes et enfin la poésie de paroles qui fait passer du rire aux larmes. Après une intense tournée, Sarah travaille désormais sur de nouvelles compositions qui mêlent son piano à de l’expérimentation instrumentale. Sarah a enfin fait la paix avec l’obscurité qui anime les œuvres de ses débuts, et on a hâte de voir ce que nous réserve son voyage vers la lumière …

Tout public
Durée : 1 h 30

En + : Avant-scène dès 19h30 dans le foyer-bar.
Les ensembles de jazz du conservatoire s’aventurent prudemment sur le territoire jazzy-bluesy du vieux style !