Publié le

Vaccination Covid-19 : le bus d’information départemental répond à vos questions !

Le Département poursuit sa mobilisation dans la campagne de vaccination contre le Covid. Un bus d’information sera présent le 10 mars place de l’Église à Rosny-sous-Bois. À son bord, du personnel de santé départemental, mais aussi des habitants du territoire, qui sont autant d’ambassadeurs de la vaccination.

Le bus a pour mission de sensibiliser à l’utilité de la vaccination mais aussi de faciliter la prise de rendez-vous (sous réserve des places disponibles le 10 mars) :

  • pour les personnes de + de 75 ans en situation de précarité, au centre de la CPAM à Bobigny ;
  • pour les autres usagers, dans les centres départementaux (notamment à Noisy-le-Grand, centre le plus proche de Rosny-sous-Bois).

Si aucun créneau ne convient, une liste d’attente sera constituée.

40 volontaires formés par le département

« Je me suis porté volontaire car je trouve que c’est une bonne idée que des non-spécialistes puissent conseiller avec des mots simples d’autres personnes de leur environnement. » Philippe Elek, 67 ans, n’a pas hésité quand il a vu l’appel à candidature du Département pour devenir ambassadeur de la vaccination contre le Covid. Ce retraité des assurances, habitant de Livry-Gargan, veut bien donner un peu de son temps pour faire avancer la cause de la vaccination, « la meilleure arme qui soit à l’heure actuelle ».

Même son de cloche chez Jamila Bezzaouya. « Le mouvement que j’observe autour de moi, c’est que pas mal de gens qui s’étaient motivés pour se faire vacciner reviennent un peu en arrière avec l’impossibilité d’avoir des créneaux et aussi des interrogations par rapport aux variants. Donc si je peux transmettre de l’information fiable, c’est bien. », complète cette habitante des Pavillons-sous-Bois.

Comme leurs 38 condisciples, Jamila et Philippe ont été formés aux principaux thèmes liés la vaccination. « Des professionnels de santé ont abordé avec eux trois grands axes : les principes généraux de la vaccination, des questions très pratiques sur la situation en Seine-Saint-Denis – où sont les centres, comment y obtenir un rendez-vous ?- et enfin une sensibilisation aux fake news courant sur le sujet. », détaille Laurie Piquer, cheffe de projet au Service de Prévention et des Actions Sanitaires du Département. « Le but est vraiment qu’ils délivrent une information accessible et fiable auprès des habitants. »

Une fois formés, ces 40 ambassadeurs pourront ensuite informer et rassurer leur entourage, mais aussi monter à bord du bus de sensibilisation qui commencera son périple à Montreuil le 16 février pour l’achever le 31 mars, en passant par les 21 cantons de Seine-Saint-Denis.

A son bord, du personnel médical départemental et les ambassadeurs, mais aussi des étudiants de l’APES, la classe préparatoire aux études de médecine de Paris-13. Le but de l’opération étant de s’adresser à des personnes éloignées des questions de santé, de les aider à la prise de rendez-vous lorsque de nouveaux créneaux de vaccination ouvriront et de distribuer des kits comportant masques et gel. Quand aucun créneau n’est disponible, le personnel aide aussi, à trouver une solution alternative pour se faire vacciner.

Source : lemag.seinesaintdenis.fr