Modifié le

A la baguette…

Une baguette est un accessoire magique, certes, mais aussi un instrument autoritaire : pensons aux chefs d’orchestre, aux hussards de la république et à tous ceux qui en plus de bénéficier d’une main de fer dans un gant de velours, dirigent fermement le monde à la baguette ! et pourtant, elle se mange et se tient pour manger et voilà un bien bel usage ! « Accio » dossier thématique !

…Magique

 

DVD : Harry Potter, intégrale

Certains relisent la saga « Harry Potter » chaque année, d’autres se contentent des adaptations cinématographiques et n’imaginent plus leurs héros sans les traits de Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint… Si la saga littéraire est une indéniable réussite (et ça ne se discute pas), qu’en est-il des films ? Tout d’abord, les deux épisodes qui lancent la saga se ressemblent beaucoup : même esprit enfantin créé par Chris Colombus… c’est un peu « Maman, j’ai raté le magicobus » mais ça ne manque pas de charme ; un charme so british avec des acteurs adultes plutôt convaincants (Alan Rickman en tête mais aussi Maggie Smith et l’apparition cabotine de Kenneth Branagh…). Le troisième est un virage artistique : les héros grandissent et la lumière se pare d’ocre avec des idées remarquablement transcrites par Alfonso Cuaron. C’est un excellent épisode qui séduit indifféremment les jeunes et grands lecteurs… « La coupe de feu » est sur la même lignée tout en banalisant un peu le récit. Il faut aussi avouer que le roman dont il est issu est plus classique que le précédent….La couleur devient bleutée, ce qui deviendra ensuite la marque de fabrique des épisodes suivants, tous réalisés par David Yates avec bonheur (l’ordre du Phénix), moins (le prince de Sang mêlé), longueur (les reliques de la mort 1) et emphase (les reliques de la mort 2). Un constat : les films vieillissent plutôt bien. Pour saluer cette saga magique, l’équipe des médiathèques est heureuse de vous offrir son top 8 …  N’hésitez pas à le discuter de très vive voix dans vos médiathèques !

  • Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
  • Harry Potter et les reliques de la mort 1ère partie
  • Harry Potter et l’ordre du Phénix
  • Harry Potter et les reliques de la mort 2ème partie
  • Harry Potter et le prince de Sang mêlé
  • Harry Potter et la coupe de feu
  • Harry Potter et la chambre des secrets
  • Harry Potter à l’école des sorciers

Jeux : La Sorcière Perlatette – Gigamic – 6-8ans/adresse (singe rouge)

La sorcière Perlatette a bien essayé de tenir sa bonne résolution prise pour ce début d’année, mais malheureusement c’est raté ! Ses affaires sont éparpillées dans toute la forêt ! Balai, chaudron, grimoire, boule de cristal,… Totalement étourdie, elle a même perdu sa baguette ! Amis lutins, lequel d’entre vous arrivera à retrouver tous ces objets magiques avant la tombée de la nuit ? Gare aux branches d’arbres et aux sombres trous de la forêt, dextérité et travail d’équipe seront nécessaires si vous voulez remportez la partie !

 

 

 

 

Album jeunesse : Sortilèges, Emily Gravett

Avada Kedavra est sans doute l’un des sortilèges les plus connus et les plus dangereux. Heureusement, il existe d’autres sortilèges, utilisables avec ou sans baguette. Dans Sortilèges d’Emily Gravett, un crapaud rêve de châteaux et de princesses, mais tout ce qu’il a, c’est un livre de formules, en lambeaux. Toutefois, il ne se laisse pas abattre : en combinant un morceau par-ci, une ligne par-là, il réussira bien à trouver une formule pour devenir Prince Charmant. Accompagnons-le dans sa difficile recherche. Les pages sont alors séparées horizontalement en deux, le haut et le bas peuvent se tourner indépendamment.  Et selon la volonté des lecteurs, Crapaud peut devenir Serpent (« Truc-à-bolduc Langue fourchue Sévruga Kazapent » ), Lapin (« Frou-frou Roudoudou Carrotozapin ») ou O-riton, mi-Oiseau mi-Triton (« Plumes poils Poils plumes Vasekaton »)… Réussira-t-il à devenir Prince, et à le rester ? Grâce au fond obscur parsemé d’étoiles, cet album réussit à recréer un univers féérique où tout peut arriver. Les illustrations à l’aquarelle insufflent une légèreté qui vient renforcer le ton humoristique. Le pêle-mêle (hauts et bas de page séparés) rendent l’album interactif et le transforme presque en jeu.

Cerise sur le gâteau : Spells, la version originale de cette œuvre en anglais, est aussi disponible à la médiathèque.

 

BD jeunesse : Magda Ikklepotts, François Debois

Soyons honnête : une baguette pour faire de la magie, c’est d’un convenu ! Magda Ikklepotts, elle, n’a pas de nez crochu, ni de verrue encore moins de baguette. Non. Elle est belle, jeune et en plus elle fait de la magie d’une rare puissance avec… ses seules mains. Il lui suffit de retirer ses gants, de rapprocher son majeur du pouce et… ouah ! Il s’agit du double-glyphe, un don rarissime. Mais la cohabitation avec les gens sans pouvoir (comme avec les moldus) n’est pas aisée, surtout quand on monte des arnaques surnaturelles pour gagner sa vie. Très vite Magda est contrainte de coopérer avec deux inspecteurs de Police du CNSS (Centre Nationale de Surveillance des Sorciers) quand des habitants d’un quartier de Paris se retrouvent collectivement victimes d’étranges phénomènes. La piste les oriente vers un sorcier russe puissant et dangereux qui serait à l’origine de la mort des parents de Magda dont elle se sent si responsable… Avec ses inclusions de personnages “super deformed”, la BD emprunte aux caractéristiques du manga, accentuant le dynamisme et les touches d’humour dans le récit. Dans cette atmosphère froide, aux teintes bleutées et vertes, Magda se détache par sa chevelure rousse. Cette pointe de chaleur, associé à la fluidité des traits, contraste avec le graphisme par ordinateur. Cette particularité rend la BD envoûtante et ensorcelle littéralement la lectrice ou le lecteur.

 

… Dinatoire

Documentaire adulte : Baguettes magiques pour l’apéritif, Pauline Dubois-Platet et Fabrice Veigas

Pour devenir le sorcier de l’apéritif, le magicien des petits fours, le génie de l’apéro dinatoire, venez découvrir les idées magiques de Pauline Dubois-Platet ! Dans ce livre bien illustré, vous trouverez 25 recettes enchantées pour vous ensorceler les papilles : Qu’elle soit traditionnelle, classique ou aux graines, garnissez votre baguette magique avec du chèvre, du miel et des noix, du saumon, de l’aneth et du munster, façon flammekueche, ou encore à la mozzarella, couverte de pousses d’épinards et de basilic… Laissez dorer et picorez toute la soirée. Et s jamais vous voulez faire goûter vos recettes à vos bibliothécaires, sachez qu’ils en seront ravis…

 

 

 

 

Documentaire adulte : Le livre des potions par Gastronogeek, Thibaud Villanova

Dans cet univers de magie et de sorcellerie,  apprenez la recette du guerrier cimmérien ou un bon tord-boyaux de Gleen Finan. En un coup de baguette sur la marmite, devenez un expert des mixtures en tout genre. A travers ce grimoire vous découvrirez des recettes faisant référence, à vos univers imaginaires préférés.

 

 

 

 

 

… Musicale

Livre-CD jeunesse : Comptines et berceuses des rizières, 29 comptines de Chine et d’Asie, Chantal Grosléziat, Jean-Christophe Hoarau

Nul besoin de baguettes pour déguster  les mets délicats que propose ce livre-CD, une bonne chaine HI-FI suffira ! A défaut d’un voyage culinaire, c’est un magnifique voyage musical qui vous attend. Vous pourrez, tout en restant dans votre salon, goûter quelques comptines chinoises ou laotiennes, vous délecter d’une berceuse japonaise ou bien picorer avec les doigts des petits jeux chantés du Vietnam ou de Thaïlande. Tous ces délicieux amuse-bouches sont servis accompagnés d’un assortiment  d’instruments traditionnels  comme le koto japonais, le pipa vietnamien, le yangkin chinois et bien d’autres. Une bien belle façon de faire découvrir le monde à vos enfants.

Bien sûr, le menu est rédigé dans la langue et l’alphabet du pays concerné mais n’ayez crainte, il est retranscrit en caractères latins et traduit en français. De plus, chaque comptine, berceuse ou jeu de doigts est accompagné de la liste de ses ingrédients  afin de vous informer sur son origine, la gestuelle appropriée ainsi que les conditions d’utilisation. Il ne vous reste plus qu’à vous régaler.

胃口好 (Wèikǒu hǎo),  ăn ngon miệng, いただきます (itadakimasu), 좋은 식욕 (joh-eun sig-yog) … Bon appétit quoi !

 

 

Documentaire adulte : En studio avec les Beatles, Geoff Emerick

Dans la famille Beatles, plusieurs membres ont tenu la baguette : celle du leader tenue par Paul McCartney et John Lennon selon les époques, celle du batteur (Pete Best d’abord et ensuite Ringo Starr), celle du chef d’orchestre (George Martin), celle de la discorde (Yoko Ono) et celle, évidente, de la magie (Paul, George, John et Ringo). Dans cet excellent récit sur les aventures du groupe en studio, Geoff Emerick, ingénieur du son, raconte les péripéties de chaque album et l’histoire d’un groupe qui partage la même baguette durant les premières années d’existence avant de s’emparer chacun de la sienne. En témoignent les chansons diversifiées et remarquables de l’album blanc, honni par l’auteur qui en a fui le climat délétère, et pourtant absolument génial dans sa diversité et dans son infinie richesse. C’est également l’émiettement de l’omniprésence du couple Lennon-Mccartney au profit des premières compositions marquantes de George Harrison (« while my guitar gently weeps » notamment puis le splendide « something »). Derrière ces compositeurs géniaux se cache un batteur aussi sympathique que virtuose : Ringo Starr. Outre son chant sur « yellow submarine » et « Good night », il laisse exprimer ses baguettes sur un magnifique solo à l’occasion de la chanson finale de « Abbey Road », « the end »… final de l’album de la réconciliation avant la rupture bête et brutale… Ce livre est un des récits les plus intimes sur le groupe, un bijou pour ceux qui ne se lassent pas du génie du groupe; de quoi frapper en « air batterie » au rythme des fab Four…

 

DVD : Whiplash, de Damian Chazelle

Ambitieux et perfectionniste, Andrew, 19 ans, rêve de devenir le meilleur batteur de jazz de sa génération. Élève au conservatoire de Manhattan, il serait prêt à tout donner, comme beaucoup de ses camarades, pour intégrer le cours d’orchestre de Terence Fletcher, professeur tyrannique célèbre pour son amour de la perfection musicale. Par chance, lors d’une répétition, Fletcher remarque Andrew et son talent encore brut…

Bien avant de faire chanter Emma Stone et Ryan Gosling dans « La La land », Damian Chazelle nous entrainait déjà dans son univers cinématographique et musical effréné. Réalisé en 19 jours à New-York en équipe réduite, Whiplash a surpris journalistes et spectateurs lors de sa sortie. Ce n’est pas seulement un film sur la musique et sa compétitivité, c’est un face à face terrible entre deux hommes perfectionnistes à l’excès, violents envers les autres mais surtout envers eux-mêmes. Récompensé par 3 Oscars, les prix du jury et du public à Sundance et Deauville, ce film vous fera vibrer à coup de baguettes endiablées.

 

Documentaire jeunesse : Maestro à vous de jouer ! De Ira IMIG et Chantal LAMARQUE

Vous n’avez pas envie de choisir entre un instrument à vent et un instrument  à cordes. Au temps pour vous, devenez tous les instruments en prenant la tête de l’orchestre ! Ce documentaire vous révélera l’importance du rôle du  chef d’orchestre. Sous la baguette du célèbre chef Alain Altinoglu, vous découvrirez un métier sous toutes ses facettes, même les plus surprenantes. L’ouvrage ne se contente pas d’expliquer la fonction d’un chef mais aussi les études, les collaborations artistiques, les choix musicaux et même la tenue.  Chaque double-page est composée d’un texte précis, très dynamique et non dénué d’humour, et de très belles illustrations qui misent sur l’imaginaire des lectrices et des lecteurs, musiciens ou pas.

 

 

 

… Autoritaire

Roman jeunesse : Une famille aux petits oignons, Jean-Philippe Arrou-Vignod

Le père de la drôlissime famille aux petits oignons se targuent de mener son petit monde à la baguette, mais il n’y  a bien que lui pour le croire ! Il considère que pour élever ses six garçons il suffit juste d’un peu de méthode, d’un doigt de  logique et d’un vrai sens de l’organisation. Le problème c’est qu’il manque singulièrement de toutes ces qualités…et c’est tant mieux pour ses fils !

Vous aimez le Petit Nicolas, vous allez adorer cette version « famille nombreuse », avec des frères qui s’appellent tous Jean-quelque-chose, Jean-A, Jean-B, Jean-C etc.… Les histoires sont racontées à la première personne par Jean-B. Lui et ses frères vivent des événements très quotidiens comme l’arrivée de la télévision, les départs en vacances, la garde du bébé…, mais le style enfantin et plein d’humour de Jean-B les rendent hilarants et farfelus. Bien sûr, on n’évite pas non plus  les disputes et les bouderies dans la fratrie mais c’est pour mieux se réconcilier et rester inséparable pour affronter les prochaines  aventures… et cette fois, c’est tant mieux pour les lectrices et les lecteurs.