Modifié le

Donner son sang, sauver des vies

Les besoins en produits sanguins sont quotidiens et en constante augmentation, or aucun traitement ni médicament de synthèse n’est capable de se substituer au sang humain.

Pourquoi donner ?

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Les besoins en produits sanguins sont quotidiens et ont fortement augmenté au cours des quinze dernières années.
Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable de se substituer au sang humain et aux produits sanguins labiles (PSL), issus des dons de sang. Cet acte volontaire et bénévole est donc irremplaçable.

En France, les besoins pour soigner les malades nécessitent 10 000 dons de sang par jour. Et ce chiffre a tendance à augmenter. En effet, jusqu’en 2013, sous l’effet combiné de l’allongement de l’espérance de vie et des progrès de la médecine, la consommation de produits sanguins a enregistré une croissance de 1 à 3 % par an. Les besoins en globules rouges se sont ainsi accrus de 29 % entre 2002 et 2012.

Où et quand donner ?

En raison des mesures de sécurité liées à la crise sanitaire Covid-19, il est impératif de prendre rendez-vous auprès du centre de collecte avant tout déplacement.

L’hôpital Avicenne, au 125, rue de Stalingrad à Bobigny, accepte vos dons toute l’année – sans-rendez vous pour le sang, sur rdv pour le plasma et les plaquettes.
S’informer au 01 48 95 56 79

Trouvez facilement les collectes mobiles autour de vous, où que vous soyez, même en vacances :

Les 4 étapes du don

L’accueil

A votre arrivée, vous êtes accueilli(e) par un agent d’accueil qui enregistre votre dossier et vous remet un questionnaire à remplir, composé d’une cinquantaine de questions.

L’entretien pré-don

A l’occasion d’un entretien confidentiel, un médecin ou un(e) infirmier(e), spécialement habilité(e) pour cela, étudie vos réponses au questionnaire et le complète avec vous si besoin. Il(elle) s’assure ainsi que votre don est sans danger pour vous, donneur, comme pour les patients qui recevront les produits sanguins issus de votre don. Si vous n’êtes pas apte au don, il(elle) vous en explique les raisons et vous oriente vers la collation.

Le prélèvement

A l’issue de l’entretien, il peut être nécessaire de réaliser un test pour déterminer votre taux d’hémoglobine et confirmer votre aptitude. Cela concerne principalement les nouveaux donneurs et les personnes qui n’ont pas donné depuis plus de 2 ans.

Le don de sang s’effectue en position allongée. Le prélèvement est réalisé et surveillé par un(e) infirmier(e). Il dure environ 10 minutes. Le volume prélevé varie entre 420 et 480 ml, prescrit en fonction de votre poids.

Le repos et la collation

Après un don de sang, il est important de bien s’hydrater et de se reposer pendant au moins 20 minutes, durant lesquelles une collation vous est offerte. Profitez de ce moment convivial en compagnie des autres donneurs pour vous détendre, sous la surveillance du personnel de l’EFS.

Bien que le volume sanguin se reconstitue rapidement après un prélèvement, il est conseillé de ne pas pratiquer d’effort physique intense dans les heures qui suivent le don.

Le saviez-vous ?
Le prélèvement dure entre 8 et 10 minutes. Si l’on ajoute à cela le temps nécessaire à l’entretien pré-don ainsi que le repos après le prélèvement, le don de sang nécessite environ 45 minutes.
Il faut compter 1 h 30 pour le don de plasma et 2 h pour le don de plaquettes.

Un engagement récompensé

La Ville soutien activement la collecte de sang en organisant plusieurs collectes chaque année au sein de l’hôtel de ville et en faisant la promotion du don du sang.

  • Label « Commune donneur » 2019 : 3 cœurs (collecte, communication et soutien).

Liens