Accompagner l’enfant, mais aussi son entourage

Toute famille peut rencontrer la psychomotricienne de la commune qui l’accompagnera dans ses démarches. Famille et psychomotricienne vont réfléchir ensemble afin de définir le projet d’accueil individualisé (PAI) adapté aux besoins spécifiques de l’enfant.

Un véritable travail de collaboration se construit entre tous les intervenants (lieux d’accueil petite enfance, parents, professionnels de soins extérieurs) pour la mise en place d’un accueil de qualité.

Conditions d’accès au projet d’accueil individualisé

Ce projet s’adresse aux familles :

  • dont l’enfant est en situation de handicap ou a un suivi de soins ;
  • dont un des deux parents a une reconnaissance de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ;
  • dont au moins un des enfants a un suivi de soins ou une reconnaissance de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

L’entrée de la famille dans le circuit est soumis à l’aval du médecin référent du service Petite enfance.

Un mode d’accueil adapté

Tout enfant a besoin de jouer parmi les autres pour se construire et grandir. Les modes d’accueil petite enfance privilégient le respect de chaque famille et de chaque enfant en prenant en compte sa singularité, ses particularités, les pratiques et valeurs familiales.

Il existe des modes d’accueil collectifs ou individuels au domicile des assistantes maternelles.